Les beaux jours sont là et les sites de méthanisation continuent de fleurir dans le nord de la Nouvelle-Aquitaine. Ces unités, produisant du gaz vert, suscitent de plus en plus l’intérêt du grand public. Pour contribuer à cette demande, les porteurs de projet n’hésitent pas à organiser des inaugurations dans le but de présenter, aux élus, aux partenaires et à la population, les bénéfices de ces sites.

C’est dans la Vienne que s’est déroulée la première inauguration du mois, les 3 et 4 juin 2022. En effet, à Yversay, 3 frères se sont associés pour créer l’unité de méthanisation PJF Bioénergie. Sa capacité d’injection est équivalente à une consommation annuelle de 2 750 foyers* répartis sur les communes de Neuville-de-Poitou, Chasseneuil-du-Poitou, y-compris le Futuroscope. Et grâce au récent maillage du réseau, le gaz vert circule jusque dans le réseau de distribution du Grand Poitiers. Avec Migné-Auxances, il s’agit de la 2ème unité de méthanisation qui injecte sur Grand Poitiers, dont le réseau de bus Vitalis s’alimente pour rouler au GNV**. Les 2 sites cumulés injectent 36?GWh/an dans les réseaux de gaz, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 9 000 logements neufs* ou 150 bus au BioGNV. Grâce à ce site, la part de gaz vert dans le réseau exploité par GRDF est d’ores et déjà de 20% sur la Communauté de Commune du Haut-Poitou et de 10% sur Grand Poitiers, soit l’objectif fixé par la feuille de route nationale pour 2030 !

Pierrick SURAULT, l’un des porteurs de projet, évoque que : « Grâce à cette unité de méthanisation, nous générons un engrais naturel, le Digestat, qui nous permet une substitution à plus de 50% aux engrais fossiles !!: C’est également un revenu complémentaire qui pérennise nos exploitations agricoles. »

Quelques jours plus tard s’est déroulée l’inauguration de l’unité de méthanisation de Mauléon. Injectant du gaz vert depuis le 23 mars 2022, la SAS Agri Biomasse Mauléon (ABM) est située dans les Deux-Sèvres. ABM réunit 17 agriculteurs du territoire. Il s’agit de la 7ème unité de méthanisation qui injecte sur le réseau de gaz du département des Deux-Sèvres. Au total, ces 7 sites cumulées injectent 114 GWh/an dans le réseau, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 28 500 logements neufs* ou 475 bus au BioGNV. Le site ABM produit jusqu’à 180 Nm3/h de gaz vert, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près de 2 750 foyers*. Grâce à ces sites, la part de gaz vert dans le réseau exploité sur les Deux-Sèvres est d’ores et déjà de 11%, soit l’objectif fixé par la feuille de route nationale pour 2030 !

Cette inauguration était l’opportunité pour les porteurs de projets de faire découvrir ce site agricole, dont l’objectif est de valoriser les déchets organiques du territoire en une énergie verte, directement consommable à l’échelle locale. 

 « La SAS ABM est née d’un dynamique groupe d’agriculteurs éleveurs. Les enjeux environnementaux et la durabilité des élevages dans notre secteur de bocage sont les moteurs principaux de notre unité. Revenus complémentaires, allègement des logistiques d’effluents et diminution des engrais de synthèse sont quelques exemples d’impacts positifs qui ont conforté le groupe à concrétiser le projet. Les 17 exploitations associées détiennent 100% du capital et nous conservons donc notre autonomie, tant sur les intrants que sur les choix stratégiques. Les activités des actionnaires sont très diverses, à l’image du secteur agroalimentaire du secteur : bovins, chèvres, porcs, volailles, céréales, veaux, canards, lapins, qu’ils soient en agriculture biologique ou conventionnelle. » a témoigné l’un des porteurs de projets.

Partager l'article